Communiqué de presse du 18/09/2014

La déréglementation de la biologie médicale détruira définitivement la biologie libérale et sera extrêmement dangereuse pour la sécurité sanitaire des patients.